1. Enregistrer au format PDF
  2. Version imprimable de cet article
Accueil du site > HORS SÉRIE 03 > YORIS VAN DEN HOUTE (BRUXELLES)
NUNO (NUAGE NOMADE)

YORIS VAN DEN HOUTE (BRUXELLES)

NUNO (abréviation de Nuage Nomade), est une sculpture aérienne, mobile, immatérielle, apparemment semblable aux nuages de la "nature".

NUNO peut prendre des formes variables en fonction des informations qu’elle reçoit du monde réel. Elle capte l’énergie de ceux qui l’approchent, influence le mental et ouvre de nouvelles perceptions. NUNO se déplace en suivant les routes de migrations des peuples partout dans le monde mais nul ne peut prévoir, stopper ou modifier sa trajectoire.

NUNO est un appareillage technologique complexe (beaucoup plus complexe que le nuage de Tchernobyl mais sans doute moins toxique) issu de l’ultra-miniaturisation informatique et des biotechnologies. Elle se comporte comme un organisme "vivant" et autonome.

Seuls ses concepteurs (une équipe d’artistes-artisans-ingénieurs-biologistes réunis autour de Yoris Van den Houte) peuvent la déprogrammer ou en modifier les paramètres identitaires. Il s’agit d’une sculpture nomade, impertinente, espiègle et dandy : elle se moque des frontières, des politiques nationales, des us et des coutumes. Elle est indifférente aux variations climatiques, modifie les facultés de raisonnement des habitants des villes traversées mais ne présente aucun danger pour les populations.

Cette oeuvre correspond au désir de l’artiste de s’opposer au double mouvement :

- de banalisation, partout dans le monde, des dispositifs, aériens, en réseau, invisibles, de surveillance et de contrôle des citoyens,
- de généralisation de la marchandisation des produits, du vivant et des émotions. NUNO elle est non-autoritaire, non idéologique, non commerciale, ne promeut ni ne promet rien.

Yoris Van den Houte (1958)

Plasticien, il travaille principalement en composant à partir du matière dite ’pauvre’ et ’brut’. Quelques expositions : ATTRACTIONS SOUSTERRESTRES (Bruxelles,1987), ARCHIPEL (Montbéliard,1991) .Blue Jeans Portrait (Luxembourg,1993) ,Tagescreme (Frankfurt,1998) , In Camera (Bruxelles,2001) , En collaboration avec P. Bongiovanni Rituels Pour Presque Rien avec P.Bongiovanni (Paris,2005). Il écrit et dessine en écoutant de la musique.

Scénographe il travaille depuis 1986 pour et avec la chorégraphe Karin Vyncke. Quelques pièces : Sous Les Vêtements Blancs , Nerf, All shall be well, And Yet not (without wandering about), Bungalow.

Avec K.Vyncke il invite des artistes des différents disciplines à participer à la création des évenements-installations-performances : Beauty Free, Sugar Baby Love où encore Palimpsest (pour C. Feyzdjou)

Avec les copains imprime des petits livres ; Splendeurs et ennuies, Voyage à Kigali.

Vit et travaille dans la capital de l’Europe, Bruxelles. Dans cette ville 1 personne sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté. Beaucoup s’en foutent.

Yoris Van Den Houte

RESTEZ EN CONTACT

SYNDICATION