1. Enregistrer au format PDF
  2. Version imprimable de cet article
Accueil du site > HORS SÉRIE 03 > DRAGANA ZAREVAC (BELGRADE)
Détecteur et modificateur des émotions

DRAGANA ZAREVAC (BELGRADE)

Détecteur et modificateur des émotions

Espace public : Un Centre Commercial et d’Amusement (boutiques, cafés, restaurants, cinémas etc.)

L’Origine de l’idée : Tout le monde peut s’identifier avec l’expérience d’une capacité à prélever une seule émotion prédominante dans un espace publique ou urbain. Par exemple : joie pendant un concert ou un match de football ; excitation et nervosité dans les heures de début de week-end ou pendant des jours avant les fêtes de la fin d’année ; angoisse et dépression dans les jours qui précèdent une guerre …

Description technique :
- Récepteurs des informations en disposition dans plusieurs endroits de l’espace public
- Un ordinateur central
- Projecteurs (en disposition dans plusieurs endroits de l’espace public) pour : Ecrans (image, son, texte), Climatisation, Parfums

Comment ça fonctionne : A partir des paramètres biologiques (température et humidité de la peau, niveau de tension des muscles, les courants électriques de cerveau etc.) envoyés par des individus présentes dans l’espace publique et prélevés par les récepteurs, l’ordinateur détecte l’émotion prédominante.

En fonction de l’émotion principale, l’ordinateur déclanche l’émission des images, sons, inscriptions, parfums, chauffage etc. afin de modifier les émotions des consommateurs. Le choix des matières projetés est crée par les artistes en coopération avec les scientifiques.

(Photomontage réalisé en coopération avec Zorica OBRADOVIC)

Dragana ZAREVAC est née à Belgrade en 1959. Diplômée à la Faculté de Philologie, Université de Belgrade. Formation en musique et l’art vidéo elle a reçue à Belgrade, Bombay, San Diego et à Paris. Son travaille en forme de vidéo, installation, musique, performance, photographie et dessin a été soutenu par Les Ministères de la Culture et de l’Education de la France, La Ville de Paris, par les Fondations Open Society, ProHelvetia, Roberto Cimetta ainsi que par L’Institut Goethe et le Pacte pour la Stabilité de L’Europe de Sud-est. Fin des années 70 et au courant des années 80, seule ou en coopération avec d’autres artistes, elle a réalisé une série des performances dans les galléries les plus importantes de l’ex-Yougoslavie et à l’étranger. Entre 1990 et 1996, elle a réalisé plusieurs œuvres vidéo dans le studio Grand Canal à Paris. Ses œuvres vidéo ont été montrées dans des nombreux festivals, théâtres, musées et galléries et à la télévision, entre autres, en Allemagne (ZKM – Karlsruhe, KW - Berlin), Australie, Argentine, Autriche (Musée Ludwig - Wiene), Bulgarie, Croatie, Espagne (Museo Guggenheim –Bilbao), EEUU (Renaissance Society – Chicago, Arts in General – New York), France (Centre Georges Pompidou - Paris, Nouveau Musée – Lyon), Grande Bretagne (Tate Modern – Londres), Grèce, Hongrie, Maroc, Macédoine, Monténégro, Pays-Bas, Portugal, Russie, Suisse, Turquie, et Serbie (Musée d’Art Contemporain…). Elle a été l’artiste résident au ZKM, Karlsruhe en 1999 et au CICV Pierre Schaeffer à Belfort - Montbéliard en 2000. Elle a reçu Le Prix de Production du Centre pour l’Art et la Technologie des Média (ZKM) de Karlsruhe (en 1998), le Sphinge d’Or au Festival « Vidéo Medeya » de Novi Sad (en 1999) et Le Prix de la Galérie “Nadezda Petrovic” à Cacak (en 2005). Travaille aussi comme commissaire des expos et festivals vidéo et a réalisé nombreux atelier vidéo en Serbie et ailleurs.

Dragana ZAREVAC JOVANOVIC
Pariske komune 33/37
11070 Novi Beograd
Serbie

DRAGANA ZAREVAC

RESTEZ EN CONTACT

SYNDICATION