1. Enregistrer au format PDF
  2. Version imprimable de cet article
Accueil du site > HORS SÉRIE 03 > DU ZHENJUN (SHANGHAI / PARIS)
LA SEINE EN SCÈNE

DU ZHENJUN (SHANGHAI / PARIS)

A Paris, la Seine sort de l’ombre et de son lit pour occuper le haut de la scène L’eau, de quelques manières qu’on la considère, est devenue une star. Au Nord elle fond lentement, irrémédiablement et personne ne voit très bien comment recongeler les pôles.

Au Sud elle manque et les famines ravagent aussi sûrement que les guerres. Entre les deux elle menace (inondations, tsunami, pluies diluviennes, nappes phréatiques corrompues par les pesticides). Au robinet, ici, ça va encore. Mais chacun s’équipe discrètement de dispositifs de filtrage avant de la consommer, principe de précaution oblige.

Du Zhenjun, artiste à l’humour tranquille et ravageur, choisit de prendre acte de cette importance nouvelle que nos civilisations vont bien être obligées d’accorder à l’eau et à son prix, pour rendre visible et de manière spectaculaire ce qui est caché.

L’eau des rivières n’est légitime au promeneur que du point de vue de la surface et des rives : Du Zhenjun l’extirpe littéralement de terre et la transforme en aquarium gigantesque aux parois impraticables mais transparentes, permettant d’en découvrir la nature, les contenus, la substance, le flux, la vérité.

Enorme clin d’œil moqueur aux réseaux électroniques dont les flux charrient quasi clandestinement des quantités monumentales de données.

D’ailleurs se sont généralement les mêmes « opérateurs » qui se partagent le gâteau économique de la logistique de transport de l’une (l’eau) et des autres (les données).

Courriel : zjdu aol.com

Site : http://membres.lycos.fr/duzhenjun/

Du Zhenjun navigue entre Shanghaï, Paris et le reste du monde. Après des études artistiques classiques à Shanghaï (la sculpture sur jade) il rejoint la France ou il explore les potentialités de la création multimédia.
Découvert lors du festival « interférences » de Belfort en 2000, où il reçoit le grand prix pour son installation interactive dédiée aux conséquences humaines de la guerre en Yougoslavie, il est désormais exposé dans le monde entier. Il travaille actuellement à plusieurs projets d’hybridation entre les arts de la scène, les arts de la rue, les arts plastiques et le cinéma.
« ZOO HUMAIN », sa prochaine et impressionnante création sera présentée à Rome, au cour de l’automne 2007.