1. Enregistrer au format PDF
  2. Version imprimable de cet article
Accueil du site > N°03 > LES TRACES D’AUJOURD’HUI MÊME
J E A N - M E S S A G I E R

LES TRACES D'AUJOURD'HUI MÊME

"Jean Messagier a construit son oeuvre avec la volonté farouche de tout oublier de la veille pour se présenter neuf devant chaque journée".
Francette Messagier, in "Jean Messagier, traces", NÉO Éditions, 2006

A l’occasion de la publication aux éditions NÉO de l’ouvrage "Jean Messagier, traces" de Francette Messagier nous revenons ici sur quelques bribes du monumental journal de cet artiste dont les oeuvres de la période 1988 - 1999 furent massacrées par la critique officielle de l’époque. Cet ouvrage et la publication prochaine du Journal permettront de découvrir une des grandes figures de l’art libre du 20ème.

EXTRAITS DU JOURNAL DE JEAN MESSAGIER

IL FAUT CASSER LES FORMES POUR PERMETTRE À LA LUMIÈRE DE LES VISITER TOUTES POUR TUER LA SURFACE À PEINDRE EN MÊME TEMPS QUE LA RESPECTER

L’ARTISTE EST VRAIMENT UN MONSTRE, NE SERAIT-CE QUE PAR LES EFFORTS TERRIBLES QU’IL FAIT POUR SE METTRE AU NIVEAU DE LA MÉDIOCRITÉ DE LA VIE JOURNALIÈRE ET MENDIER L’AMITIÉ OU LA PRÉSENCE DE CEUX QUI VIVENT DANS LE MÊME TEMPS.

L’OEUVRE D’UN PEINTRE DOIT APPARAÎTRE DANS SON ÉPOQUE COMME UNE ABSOLUE NÉCESSITÉ. ON DEVRAIT ÉPROUVER UNE SOUFFRANCE ATROCE À IMAGINER QU’IL N’EXISTE PAS.

LES FORMES DOIVENT SE DÉCHIQUETER DANS LA LUMIÈRE.

JE CROIS AVOIR MON ORDRE EN MOI, IL FAUT QUE MON ÉMOTION SOIT TOUJOURS TENDUE ET INTENSE, ELLE SEULE JUSTIFIE UNE TRACE SUR LA TOILE.

JE NE SAIS SI MA PEINTURE EST UNE FIN OU UN COMMENCEMENT. LES DEUX M’INTÉRESSERAIENT. MAIS JE PENSE QU’ELLE EST UN COMMENCEMENT. JE SUIS TOUJOURS TRÈS SEUL EN CHEMIN.

LES VISAGES ONT EN EUX UN ORDRE ENTRELACÉ QUI NE DIFFÈRE EN RIEN DE L’ORDRE NATUREL.

JE CHERCHE CONSTAMMENT À MESURER MON TRAVAIL AVEC L’INTENSITÉ ET LA PRÉSENCE CLIMATIQUE DU MOMENT. J’ESSAYE DE ME PLACER AU NIVEAU DE VÉRITÉ DE LA SAISON AVEC TOUT CE QU’ELLE PEUT APPORTER (CONSTRUCTION, DESTRUCTION, ACCUMULATION, PROLIFÉRATION. ETRE EN RETARD SUR ELLE EST POUR MOI LE PIRE DES SUPPLICES (…)

UN BEAU TABLEAU EST CELUI QUI VOUS RIVE INSTANTANÉMENT LES PIEDS AU SOL ET QUI VOUS MET DANS L’IMPOSSIBILITÉ DE DÉCIDER LE MOMENT DE LE QUITTER. EN FAIT, VOUS NE LE QUITTEZ PLUS JAMAIS.

JEAN MESSAGIER, TRACES
NÉO TYPO
1C RUE LAVOISIER
25044 BESANçON CEDEX
184 pages, 210 X 270
29€
LIEN
JE N’APPELLE RIEN À LA RESCOUSSE, J’ESSAYE DE DÉPASSER L’IMAGE POUR NE RETENIR QU’UN CYCLE QU’ON NE PEUT ENTREVOIR QU’À TRAVERS L’APPROCHE QUOTIDIENNE DE LA RÉALITÉ DANS SA TOTALITÉ.

LA NEIGE M’APPORTE DES SCULPTURES, IL SUFFIT DE MARCHER SUR ELLE ET EN ELLE.

EN CE MOMENT JE SUIS SI PRÈS DE LA VIE QUE JE M’ENDORS TOUS LES SOIRS ÉPUISÉ. JE VIENS DE COMPRENDRE QUE LE LIEU DE MES ÉMOTIONS A CHANGÉ IMPERCEPTIBLEMENT. IL SE TROUVE MAINTENANT DANS DES ENDROITS NOUVEAUX, VIERGES, DANS LESQUELS JE N’AVAIS PAS LA FORCE NI DE LES RECHERCHER AVANT, NI DE LES CONCEVOIR.

METTEZ-VOUS BIEN EN FACE DE LA VIE. VISEZ-LÀ COMME UNE CIBLE, REGARDEZ-LÀ COMME À TRAVERS UN TÉLÉSCOPE. SI VOUS ÊTES BIEN PLACÉ DEVANT ELLE, TOUT EST PERMIS, TOUS LES MOYENS VOUS SERONT BONS, SINON, VOUS RESTERZ À CÔTÉ D’ELLE.

MON HUMOUR C’EST MA GRAVITÉ.

JE SENS NAÎTRE UNE NOUVELLE ÉPOQUE OU NOUS DEVONS PASSER PAR DESSUS L’ESTHÉTISME DE L’ART POUR FAIRE NAÎTRE UN NOUVEAU LANGAGE, UN NOUVEAU DISCOURS. CE LANGAGE POURRAIT PASSER PAR LA CHUTE DU CHEF-D’OEUVRE.

commander l’ouvrage