Fontanelle Creusée: Comment prévenir une fontanelle creusée ?

La fontanelle est la partie du crâne qui se résorbe lorsque l’ossature se développe. Elle figure parmi les éléments qui participent à l’évolution du cerveau et lui permettent de parvenir à sa taille adulte. Cependant, il peut arriver qu’elle se creuse, ce qui peut altérer la santé du nourrisson. Comment peut-on alors prévenir une fontanelle creusée ? Éléments de réponse dans cet article.

Qu’est-ce qu’une fontanelle creusée ?

La fontanelle est une partie membraneuse et moelleuse. Retrouvée chez le nourrisson, elle se situe entre les os du crâne et se décline en quatre différents types. Premièrement, on distingue la fontanelle antérieure. Plus grande et avec la forme d’un losange, elle s’identifie facilement sur le haut du crâne du bébé. Sa mesure est comprise entre 2 et 5 cm.

A lire en complément : Webmel Aix-Marseille : Votre Portail Éducatif Essentiel

Ensuite, il existe la fontanelle postérieure. Contrairement à celle antérieure, elle est plus petite et loge à l’arrière de la tête. Avec une forme triangulaire, elle affiche une largeur de 0,5 à 1 cm. En outre, les deux dernières fontanelles sont : les fontanelles sphénoïdales et mastoïdiennes. Elles sont identiques, car elles sont toutes bilatérales. Cependant, pour éviter de diagnostiquer une fontanelle creusée chez le bébé, plusieurs mesures sont à prendre.

Comment prévenir une fontanelle creusée ?

L’apparition d’une fontanelle creusée est due à plusieurs facteurs, dont le principal est la déshydratation. Celle-ci survient à la suite d’un manque de lait maternel ou artificiel. Elle peut également être liée à une fièvre, une diarrhée ou un vomissement. Pour prévenir une fontanelle creusée dans ce cas, il faut veiller à ce que le bébé ne manque pas de lait. Il doit être allaité aussi longtemps qu’il le faut.

A découvrir également : Rénovation énergétique en copropriété avec un prêt collectif immobilier

Cependant, il faudrait marquer temporairement un arrêt dès qu’il commence par vomir. Notons qu’il existe d’autres méthodes de réhydratation orale entre les tétées que préconisent souvent les professionnels de santé. Cette solution est d’ailleurs très recommandée lorsque l’enfant est nourri au lait artificiel. À noter qu’il est proscrit de donner de l’eau au nourrisson de moins de 6 mois.

Par ailleurs, en dehors de l’arrivée d’une fontanelle creusée, notons que la déshydratation se caractérise également par une peau froide chez le bébé. Celui-ci peut présenter des yeux cernés, une bouche sèche, une irritabilité, une léthargie ou moins de couches mouillées. Quoi qu’il en soit, en cas de suspicion, il est préférable de consulter immédiatement un professionnel de santé. Ce dernier est habileté pour déterminer l’origine réelle du mal.

Quid du rôle des fontanelles chez le nourrisson ?

Les fontanelles jouent un rôle important chez le nourrisson. En effet, elles favorisent leur naissance. Cela se justifie par le fait qu’elles constituent les zones souples et molles du crâne du bébé. Lors de l’accouchement, elles ont alors une certaine facilité à se déformer afin de faciliter le passage de la tête. Une fois l’accouchement réalisé, le crâne de l’enfant prend une forme normale.

De plus, notons que les fontanelles interviennent dans le développement du cerveau après la naissance. Elles lui permettent de doubler, notamment de la naissance jusqu’à la deuxième année de l’enfant. Cependant, les délais de fermetures des fontanelles varient d’un nouveau-né à un autre et aussi selon le type de fontanelle. La plus importante fontanelle, c’est-à-dire celle antérieure, se referme généralement entre 12 et 36 mois. Pour la fontanelle postérieure, la durée est comprise entre 6 et 8 semaines, ce qui paraît plus vite. Les fontanelles sphénoïdales et mastoïdiennes quant à elles, se referment respectivement entre le 3e et le 6e mois, et vers les 18 mois.

ARTICLES LIÉS