Etape par étape de la mise en place d’un portage salarial

Le portage salarial est une solution à la fois innovante et sécurisante proposée aux professionnels qui souhaitent entreprendre facilement. Cependant, ce statut s’inscrit dans un cadre légal et réglementaire très précis. De ce fait, il est indispensable de s’informer et de se préparer avant de démarrer en portage salarial. Quelle est la démarche pour passer à un portage salarial ? Trouvez dans cet article, le processus étape par étape de la mise en place d’un portage salarial.

Trouver une société cliente

Tout d’abord, il faut trouver une ou plusieurs entreprises clientes. En fait, c’est une obligation fixée par les entreprises de portage salarial. Ces dernières n’ont pas la possibilité de proposer un contrat à un professionnel indépendant si celui-ci ne fait pas une commande auprès d’une société cliente.

A découvrir également : Comprendre la Définition du CRM et ses Avantages pour votre Entreprise

Toutefois, il faut noter que le professionnel indépendant doit trouver et conclure un accord commercial avec son client. De plus, cette prestation doit être à un certain niveau tarifaire afin de répondre, légalement, aux normes du portage salarial.

Comparer les offres des sociétés de portage

Toutes les entreprises de portage ne sont pas égales et offrent parfois, des accompagnements dont la qualité peut varier. Chaque entreprise de portage soustrait des frais de gestion sur les services des professionnels indépendants.

A lire en complément : Pourquoi créer un site Internet pour son entreprise ?

Alors que le taux des frais de gestion est un paramètre important pour choisir sa société de portage. De ce fait, en dessous de 5 % de frais de gestion, l’accompagnement de l’entreprise de portage sera soit médiocre, soit inexistant sur des pans généraux de l’entrepreneuriat.

Alors, il est conseillé d’opérer une première sélection des différentes sociétés de portage avec deux facteurs discriminants :

  • Le taux des frais de gestion ;
  • L’ancienneté.

Conclure votre contrat de portage salarial

Quand un professionnel indépendant définit sa short-list d’entreprises de portage salarial qui l’intéresse, il peut bloquer un travail de réflexion plus approfondi.

De ce fait, il est conseillé de procéder de la façon suivante :

  • Entrer en contact avec les équipes des entreprises de portage salarial ;
  • Trouver des données sur la qualité concrète des services offerts et sur les services additionnels ;
  • Comparer les différentes prestations selon ses besoins et des particularités de son activité.

Faire le bilan mensuel d’activité

Après son premier mois d’activité, il est capital d’apprendre à faire le bilan mensuel d’activité. Cette étape administrative, un peu anodine, est pourtant essentielle. En fait, ce bilan vous aide à faire le point sur le niveau d’avancement des missions et sur les éventuelles difficultés rencontrés. Il s’agit alors d’un plan de dialogue et d’échanges important entre l’employé porté et l’entreprise de portage salarial.

Organiser son travail et définir sa méthode de travail

Pour finir, cinquième et dernière étape, la question de la méthodologie et de l’organisation du travail devient centrale. Il est essentiel de rappeler les éléments suivants :

  • Le salarié porté à la liberté d’organiser sa prospection commerciale ;
  • L’entreprise de portage n’est pas tenue de proposer des missions ;
  • Pas de salaire (sauf en cas de réserves et provisions essentielles) pour les mois passés sans clientèle.

ARTICLES LIÉS