La pyélonéphrite: quels sont les symptômes, les causes et les traitements ?

La pyélonéphrite est une infection bactérienne grave qui affecte les reins. Elle peut causer une inflammation et des dommages aux tissus rénaux. Dans cet article, nous étudions de plus près cette infection en abordant ses symptômes, ses causes potentielles et les traitements disponibles.

Les symptômes de la pyélonéphrite

La pyélonéphrite peut provoquer divers symptômes qui se manifestent généralement de manière soudaine. Les signes courants sont de fortes douleurs dans le bas du dos ou sur les côtés, de la fièvre, des frissons, des nausées et des vomissements. Certains patientes, car ce sont majoritairement des femmes qui sont touchées par cette maladie, peuvent également éprouver une sensation de brûlure lors de la miction (le fait d’uriner), une augmentation de la fréquence urinaire et une urine trouble ou malodorante. Il est important de consulter un médecin dès l’apparition de ces symptômes, car la pyélonéphrite nécessite un traitement rapide pour éviter des complications potentiellement graves.

Lire également : Les bienfaits du miel sur les cheveux

Vous pensez avoir une pyélonéphrite sans fièvre ? N’hésitez pas à consulter rapidement un médecin.

Les causes de la pyélonéphrite

La pyélonéphrite est souvent causée par une infection bactérienne, le plus souvent due à la bactérie Escherichia coli (E. coli) provenant de l’intestin. Elle survient en général après une cystite qui a été mal soignée. Les bactéries remontent l’urètre et atteignent la vessie, puis les reins, où elles provoquent une inflammation. Certaines conditions augmentent le risque de développer une pyélonéphrite, notamment les infections des voies urinaires non traitées, les calculs rénaux, les reflux vésico-urétéraux (un problème de valve entre la vessie et l’uretère), ainsi qu’une altération du système immunitaire.

A voir aussi : Achat de matériel pour l’oxygénothérapie : où faut-il le faire ?

Le traitement de la pyélonéphrite

Le traitement de la pyélonéphrite a pour but d’éliminer l’infection bactérienne, soulager les symptômes et prévenir les complications. Dans la plupart des cas, des antibiotiques sont prescrits pour combattre l’infection. Il est essentiel de suivre le traitement antibiotique complet tel que prescrit par le médecin, même si les symptômes commencent à s’améliorer. Le repos au lit, l’hydratation adéquate et les analgésiques sont également être recommandés.

Prévention de la pyélonéphrite

Pour réduire le risque de développer une pyélonéphrite, il est important de maintenir une bonne hygiène personnelle, en particulier en termes d’hygiène génitale et urinaire. Boire suffisamment d’eau chaque jour aide aussi à éviter les infections des voies urinaires. Il est conseillé de vider régulièrement sa vessie, d’uriner après les rapports sexuels et d’éviter les irritants potentiels tels que les produits chimiques agressifs dans les produits d’hygiène corporelle.

Faire la différence entre une cystite aiguë et une pyélonéphrite

La cystite aiguë et la pyélonéphrite sont deux infections urinaires courantes mais elles diffèrent en termes de localisation, de gravité des symptômes et de complications potentielles.

Localisation de l’infection

L’infection d’une cystite aiguë se limite à la vessie alors que pour la pyélonéphrite, l’infection se propage des voies urinaires inférieures (comme la vessie) aux reins, où elle affecte la zone des reins.

Gravité des symptômes

Les symptômes typiques de la cystite correspondent à une sensation de brûlure, un besoin fréquent d’uriner et une urine malodorante ou trouble. Les symptômes de la pyélonéphrite sont plus graves et incluent des frissons, de la fièvre, des vomissements, de fortes douleurs dans le bas du dos ou sur les côtés. Les symptômes de la pyélonéphrite nécessitent souvent une intervention médicale urgente.

Complications potentielles

Bien qu’inconfortable, la cystite aiguë est généralement une infection bénigne qui ne cause pas de dommages permanents aux reins. L’infection rénale causées par la pyélonéphrite peut entraîner des lésions rénales, des abcès rénaux, voire une insuffisance rénale si elle n’est pas traitée rapidement et efficacement.

Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé dès l’apparition de symptômes urinaires afin de poser un diagnostic précis et de recevoir un traitement approprié.

 

ARTICLES LIÉS