Vignette Crit’air : focus sur les villes concernées

Pour limiter la pollution atmosphérique causée par les véhicules en circulation, le gouvernement français a instauré la vignette Crit’air. Il s’agit du certificat de qualité de l’air qui informe sur le niveau de pollution des véhicules. Ce document est obligatoire pour circuler dans certaines villes.

Lyon et Villeurbanne

Les villes de Lyon et de Villeurbanne font partie des villes concernées par la mise en place du certificat qualité de l’air. En effet, ces localités constituent une zone à circulation restreinte (ZCR) et il n’est pas permis de circuler dans ces zones sans vignette Crit’air. Autrement dit, pour circuler sur le territoire de Lyon et Villeurbanne qui forme la ZCR, les conducteurs doivent d’abord se munir du certificat qualité de l’air. Cela est surtout nécessaire lorsqu’il y a une hausse du taux de pollution.

A découvrir également : Ecandidat Paris 8 : déposer un dossier de candidature

Cependant, notez qu’afin d’améliorer la qualité de l’air et de réduire la pollution, le gouvernement français a pris certaines dispositions. Au nombre de celles-ci, il y a l’interdiction de la mise en circulation des véhicules de vignette Crit’air 5. Ces types d’engins sont jugés beaucoup trop polluants. Outre cela, les voitures non classées sont également exclues de la circulation, c’est-à-dire les véhicules qui n’ont pas de vignettes.

Paris

Paris fait partie des villes concernées par l’utilisation de la Vignette Crit’air. Étant la capitale de la France, le niveau de pollution y est assez élevé à cause du flux en matière de circulation routière. Dans le but de réduire la pollution, les autorités publiques ont délimité une zone à circulation restreinte. Celle-ci est située à l’intérieur de l’A86. Il s’agit plus précisément de l’autoroute constituant une boucle aux alentours de la ville de Paris.

A découvrir également : L’actualité du jour : votre cerveau pourrait-il finir dans un bocal connecté à un PC via le Brainoware ?

L’A86 regroupe plusieurs agglomérations de la petite couronne de Paris telles que Créteil, Bobigny, Antony, Nanterre, Saint-Denis, Versailles, et bien d’autres. De ce fait, votre voiture doit être munie d’une vignette Crit’air autorisée si vous souhaitez conduire dans ces différentes localités. Dans le cas contraire, vous risquez d’être en infraction. En fonction de votre voiture, vous pouvez être soumis à une amende forfaitaire de 45 euros à 450 euros. À défaut de cela, vous pouvez assister à la mise en fourrière de votre véhicule.

Les véhicules Crit’air autorisés à circuler dans la zone à faibles émissions (comprenant les ZRC) dans la métropole de Paris sont entre autres ceux n’ayant pas de vignettes, et les voitures Crit’air 4 – 5.

Toulouse

La ville de Toulouse figure, elle aussi, dans les cités concernées par la vignette anti-pollution. La zone à circulation restreinte délimitée se trouve à l’intérieur de la ville. Il est nécessaire de disposer de la vignette Crit’air si vous êtes face à un pic de pollution dans la cité. Tout comme à Paris et Lyon, à Toulouse les véhicules Crit’air 4, 5 et ceux n’ayant pas de vignettes ne peuvent pas circuler dans une zone à faibles émissions (ZFE). Par contre, les véhicules Crit’air 1, 2 et 3 sont toujours autorisés à être en circulation.

Par ailleurs, il existe d’autres villes qui sont concernées par la vignette Crit’air. Au nombre de celles-ci, il y a Rennes, Bordeaux, Montpellier, Niort, Poitiers, Marseille, Guéret, La Roche-sur-Yon, Grenoble, Montpellier, Rouen, etc.

ARTICLES LIÉS